Anecdote Historique : Soldat Allemand

390

Il aura fallu quatre-vingt-dix ans pour que je fasse mon retour parmi vous. En 2008, ce sont mes bottes de soldat allemand d’un régiment bavarois qui signalent ma présence à un chasseur dominical. Près de moi, on retrouve des pièces de monnaie, un portrait du Kaiser et mon kit fourchette-cuiller. Vous ne connaîtrez jamais mon nom ni d’où je viens exactement. Je suis tombé en Avril 1918 pendant l’offensive allemande sur la Lys, nom de code «Georgette», qui entraîna la destruction de votre village.

Au fait, savez vous à quel endroit de la commune mes restes furent exhumés ?

Une berge de la Lawe, pas très loin du Pont Maudit.